CHÂTEAU

SAINT JULIAN

 

BORDEAUX SUPÉRIEUR

 

Millésime 2015  :

Apogée  2018/2022

 

Et 2015 fut ! : Raffinement, suavité et délicatesse.

 

La chaleur et l’ensoleillement d’avril à fin juillet ont marqué très favorablement le millésime plutôt sec convenant particulièrement aux terroirs frais argilo-calcaire.

Les régimes hydriques irréguliers ont, avant les vendanges, créés quelques différences de situations donc de compositions des vins, offrant une palette plus hétérogène mais de qualité dans la ligné des fameux millésimes en 5.

 

Un printemps épatant : mars et avril doux et secs créant des conditions idéales pour le débourrement. Mai et juin dans cette continuité ont permis une floraison précoce et rapide et une nouaison homogène, des grappes régulièrement espacées.

 

Juillet sera exceptionnellement sec et chaud, la véraison commence tôt, lentement. Les graines sont petites. On espère l’eau et Ô miracle elle arrive : c’est de l’or qui tombe du ciel !

 

Des précipitations irrégulières mais suffisamment revitalisantes pour les graines qui reprennent du volume permettent de réguler la véraison qui se termine sereinement sous des températures plus clémentes.

 

Le beau temps et les nuits fraîches de septembre et début octobre facilitent la parfaite maturité, une bonne concentration aromatique, des baies croquantes et un état sanitaire parfait.

 

Alors oui assurément 2015 est une grande année avec la puissance des 2005 aux tanins très soyeux, de la densité et de la belle longueur et la rondeur et le charme solaire des 2009.

 

 

Notes de dégustation Saint Julian 2015

 

De robe sombre, il se présente avec un joli nez élégant de fruits rouges. Le vin est dense avec de jolis tannins fins, une belle concentration le tout est très élégant. Belle persistance et de la fraîcheur en finale. 3-10 ans.